Accord nucléaire : Zarif appelle les 4+1 à saisir « une opportunité qui se referme aussi tôt »

Téhéran, 8 mai, IRNA-Une fenêtre qui va, aussi tôt, se refermer, est devant vous à saisir pour retourner la situation, a déclaré le chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif, dans un tweet posté ce mercredi matin, à l’adresse des pays signataires restant dans l’accord nucléaire iranien (France, Grande-Bretagne, Allemagne, Russie et Chine), avant d’insister sur le fait que les décisions prises par l’Iran sur la réduction de ses engagements, sont dans le cadre même du PGAC.

« Le mercredi 8 2018, jour pour jour, les Etats-Unis se sont retirés du Plan global d’action commune sur le nucléaire iranien (PGAC), violant ainsi la résolution 2231 du Conseil de la sécurité. Ils sont allés jusqu’à mettre sous pression les autres parties dont les trois pays (signataires) européens pour leur emboiter le pas. Après un an de patience, l’Iran cesse l’application des mesures dont la poursuite est devenue impossible grâce à Washington » a écrit ce matin Mohamad Javad Zarif sur sa page Twitter, selon le service de la Presse du ministère iranien des A.E., cité par l’IRNA.

Zarif insistant sur le fait que les actions décidées par l’Iran resteront dans le cadre de l'accord sur le nucléaire a déclaré qu’une fenêtre quasi fermée est devant les 5 pays restants dans l'accord pour retourner la situation et sauver le document emblématique fruit d'au moins 21 mois de la diplomatie négociée à l'échelle internationale.



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**