Enrichissement d’uranium : A partir d’aujourd’hui l'Iran n’est pas obligé à rester sous le plafond de 300 kilos (OIEA)

Suite à l'annonce, aujourd'hui, de nouvelles décisions prises par l’Iran sur la réduction de ses engagements liés au Plan global d’action commun (PGAC), le Chef de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique (OIEA), Ali Kabar Salehi a déclaré qu’à partir de ce mercredi 8 mai, Téhéran n’est pas contrainte à rester sous le plafond entendu de 300 kilos pour l’uranium enrichi à 3.67% ni rester dans celui de 130 tonnes pour la production de l’eau lourde.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**