Nouvelles sanctions US visant le secteur minier iranien : Téhéran condamne

Téhéran, 10 mai, IRNA- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, condamnant la récente décision du régime américain d'avoir boycotté l’industrie métallurgique de l’Iran, a déclaré que cette action contrevenait aux obligations internationales des Etats-Unis et qu'ils doivent en assumer toutes les conséquences.

Condamnant vivement les nouvelles sanctions américaine visant, cette fois, le secteur minier de l’Iran, la diplomatie iranienne a déclaré par la voix de son porte-parole, Abbas Moussavi : « Ces sanctions unilatérales, comme toutes les autres prises par les Etats-Unis sont contraires aux principes et aux normes régissant les relations internationales, à l’instar de la Charte de l’ONU, les déclarations d’Alger, le Traité d'amitié et les décisions de la Cour internationale de justice (CIJ). Les États-Unis doivent répondre auprès des instances judiciaires pour leurs violations du droit international».

Le Président milliardaire américain qui ne tolère plus voir l’acier et d’autres métaux iraniens dans les ports d’autres pays, a imposé hier, mercredi 8 mai, de nouvelles sanctions contre « les secteurs iraniens du fer, de l’acier, de l’aluminium et du cuivre » dans le cadre de sa soi-disant stratégie de la « pression maximale » contre Téhéran, tout en menaçant de prendre de nouvelles mesures si l’Iran ne « change pas radicalement d’attitude ».


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**