11 mai 2019, 18:14
Code d'info: 83310570
0 Persons
Iran/USA : Japon espère jouer le médiateur

Pékin, 11 mai, IRNA- Le gouvernement japonais espère une médiation entre les Etats-Unis et l'Iran dans le but de sauver un accord nucléaire historique signé en 2015, ont annoncé des autorités.

« Nous notons que l'Iran ne s’est pas retiré de l'accord sur le nucléaire », a déclaré jeudi, 9 mai, lors d’une conférence de presse, Yasutoshi Nishimura, Vice-secrétaire du Cabinet japonais, après l'annonce par Téhéran de la suspension contractuelle de certains de ses engagements en vertu de l'accord de 2015.

« Nous allons contribuer à la paix et à la stabilité régionales en utilisant nos relations amicales traditionnelles avec l'Iran », a ajouté M. Nishimura devant les journalistes.

Lorsque le gouvernement américain a décidé en mai dernier de se retirer de l'accord, le Japon a réagi de concert avec les pays européens et a déclaré qu'il serait extrêmement regrettable que cette décision ait un impact significatif sur la survie de l'Accord.

Mercredi, le président milliardaire américain Donald Trump a publié un décret imposant de nouvelles sanctions interdisant le commerce des métaux, principalement de l'acier, avec l'Iran. Certains responsables japonais estiment que Tokyo devrait exhorter Washington à faire preuve de retenue.

Au milieu de l’escalade des tensions marquée par de multiples gestes anti-iraniens et iranophobes de Washington, Tokyo cherche des moyens de faciliter les pourparlers entre l’Iran et les États-Unis.

« Les deux parties cherchent à dialoguer », a déclaré une source du ministère des Affaires étrangères. « Il y a une limite, mais le Japon peut également jouer un rôle. »



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**