Transmission de la nationalité par la mère iranienne, à l’ordre du jour du Parlement

Téhéran, 12 mai, IRNA-Une décision décisive en faveur des droits des femmes, qui autorise à la mère iranienne de transmettre sa nationalité à ses enfants de père étranger, est à l’ordre du jour du Parlement en Iran et adopté, déjà, en première lecture, par un vote solennel.

Un projet de loi qui prévoit l'octroi de la nationalité aux enfants de femmes iraniennes nés des pères étrangers fait l’objet d’une étude en détail à l’Assemblée consultatif islamique d’Iran (Parlement) et attend toujours son adoption finale à l'issu des prochaines lectures, en faveur des droits des femmes.

Il s’agit d’un projet de loi portant sur la révision d’une loi liée à la transmission de la nationalité par la mère iranienne à ses enfants de père étranger.

Les députés réunis en audience publique ce dimanche, 12 mai, avec 188 voix pour, 20 contre et 3 abstentions sur 226 votes exprimés, ont approuvé le projet de loi pour sa première lecture.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**