Les ministres européens des A.E. vont avoir des pourparlers d'urgence sur l'Iran

Téhéran, 13 mai, IRNA- Les ministres des Affaires étrangères français, allemand et britannique devaient se réunir à Bruxelles plus tard lundi pour discuter de la nouvelle décision de l'Iran sur la réduction de ses engagements au titre de l'accord nucléaire de 2015, rapporte l'agence The National.

Federica Mogherini, Haute Représentante de l’UE et Vice-présidente de l’UE, et les ministres européens des Affaires étrangères discuteront aujourd'hui lundi de leur réponse à l’annonce faite mercredi par l’Iran de son intention de cesser d'appliquer les engagements pris dans le cadre de l'accord nucléaire.

En réponse à la violation par les Etats-Unis de l’accord nucléaire, il y a un an le 8 mai, et au nom de l’article 36 du Plan d’action global commun (PAGC) l’Iran suspend, dans sa première réaction, la vente de l’uranium enrichi et de l’eau lourde pour un délai de 60 jours.

« Bien sûr, cette mesure est prévue pour une durée de 60 jours », a annoncé le président iranien le 8 mai 2019. « Si, pendant ce délai de 60 jours, nos principaux intérêts, notamment la vente de pétrole et la levée des sanctions bancaires, sont assurés, nous reviendrons aux conditions précédentes (à ce qu'elle était avant le retrait américain) ».

« En attendant, si cela ne se réalise pas, nous suspendrons deux autres obligations, à savoir : Nous n'aurons plus un niveau d'enrichissement limité», a déclaré Rohani.

« Deuxièmement, s’agissant du réacteur à eau lourde d'Arak, qui devait être rénové avec l'aide du groupe 5 + 1, nous déciderons, après ce délai de 60 jours, de s’en occuper nous-mêmes et de l’achever et si nos exigences restent toujours sans réponse, nous nous réserverons la prochaine mesure ».



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**