L’Iran ne représente aucune menace en Irak (Mission iranienne à l’ONU)

New York, 17 mai, IRNA-La mission iranienne à l’ONU a rejeté les récentes allégations de Washington selon lesquelles Téhéran constituait une menace pour les employés américains en Irak.

La réaction de l’Iran a eu lieu après que les Etats-Unis ont ordonné mercredi à son personnel diplomatique non essentiel de quitter l’ambassade de Bagdad et le consulat d’Erbil, prétextant des préoccupations concernant ce qu’il a appelé les menaces émanant des alliés de l’Iran en Irak. La mission iranienne a déclaré qu’il s’agissait de la dernière guerre de propagande lancée par les Etats-Unis contre Téhéran sur la base de faux rapports de renseignement.

La mission iranienne a qualifié ces informations de prétexte pour déclencher un éventuel conflit. Elle a répété que l'Iran ne menaçait personne, que ce soit en Irak ou ailleurs, et n'avait aucune intention de s'en prendre à qui que ce soit.

Les autorités américaines répètent, depuis quelques temps, que « des menaces se sont multipliées contre les troupes US ». Au début de la semaine, l’ambassade des États-Unis à Bagdad a déconseillé aux voyageurs de se rendre en Irak. Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo s’est rendu, cette semaine, à Bagdad, dans le cadre d’une visite éclair, pour rencontrer des responsables irakiens.

Pompeo a demandé au gouvernement irakien de restreindre les activités des Unités de mobilisation populaires.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**