La Chine défend les droits et intérêts légitimes de l'Iran (ministre chinois)

Téhéran, 18 mai, IRNA- La Chine est fermement opposée aux sanctions unilatérales des États-Unis et à leurs préjugés. La Chine comprend les conditions et les préoccupations de l'Iran et protège ses intérêts légitimes, a déclaré vendredi le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

Lors d'une réunion avec son homologue iranien Mohammad Javad Zarif, le ministre chinois des Affaires étrangères a déclaré que les deux pays devraient promouvoir la coopération mutuelle, au moment où se développent les principaux développements régionaux et internationaux.

«La Chine est fermement opposée aux sanctions unilatérales des États-Unis et à leurs préjugés. La Chine comprend les conditions et les préoccupations de l’Iran et protège ses intérêts légitimes », a-t-il affirmé.

Yi a réitéré que l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien était le protecteur de la puissance de l'ONU ainsi que des principes et normes internationaux, et selon lui, les différends autour de l'accord sont un signe évident de conflit entre l'unilatéralisme et le multilatéralisme.

Il a également remercié l'Iran d'avoir pleinement rempli ses engagements dans le cadre de l'accord, affirmant que l'Iran avait montré dans la pratique qu'il ne voulait pas renoncer à JCPOA.

«La Chine est intéressée à coopérer avec l'Iran pour contrer l'interventionnisme et sortir de la situation afin que l'accord soit pleinement mis en œuvre», a-t-il déclaré.

En ce qui concerne l'Initiative de la Route de la Soie et tout en remerciant l'Iran pour sa présence active dans le plan, le ministre chinois a souligné que «la Chine souhaite poursuivre la coopération et approfondir ses relations avec l'Iran».

Zarif, pour sa part, a déclaré que l'Iran n'était pas responsable des tensions autour de l'accord sur le nucléaire, car il n'était pas intéressé de sortir de l'accord. «L’Iran est prêt à coopérer avec la Chine et les autres parties à l’accord nucléaire pour aider à mettre en œuvre le JCPOA. L'Iran ne veut pas la guerre et favorise la paix et la stabilité dans le golfe Persique », a-t-il déclaré.

L’Iran est reconnaissant du rôle majeur que la Chine a joué dans cet accord sur le nucléaire et est disposé à poursuivre sa coopération bilatérale et multilatérale avec Pékin sur la base des intérêts mutuels, a souligné Zarif.

Décrivant la Chine comme un partenaire stratégique pour l’époque, il a déclaré que l’Iran était prêt à saisir l’occasion offerte par l’Initiative de la Route de la Soie pour renforcer ses relations bilatérales.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**