L'Irak doit servir de médiateur entre l'Iran et les Etats-Unis (Hakim)

Bagdad, 21 mai, IRNA- Le leader du Mouvement national de la sagesse irakien (Hekmat), Ammar al-Hakim, a mis en garde contre les conséquences dangereuses de tout conflit dans la région, soulignant que l'Irak pourrait et devrait servir de médiateur entre l'Iran et les États-Unis.

Dans un discours prononcé lors d'une cérémonie religieuse, Al-Hakim a déclaré que l'intensification des tensions actuelles dans la région pourrait avoir de graves conséquences, soulignant que Bagdad devrait jouer un rôle de médiateur entre Téhéran et Washington.

Toute guerre éventuelle entre l’Iran et les États-Unis pourrait concerner tous les pays de la région et même aller plus loin et vers la troisième guerre mondiale.

«Le régime sioniste est le seul véritable bénéficiaire de toute guerre dans la région, et c'est pourquoi nous demandons au gouvernement et au parlement d'agir en tant que médiateurs afin d'éviter une confrontation entre les Etats-Unis et l'Iran», a-t-il ajouté.

Alors que les tensions augmentent dans la région et que le monde entier s'inquiète des conséquences d'un conflit, l'Iraq doit adopter cinq mesures urgentes, dont la première en politique étrangère serait de renforcer les efforts visant à prévenir une guerre dans la région», a-t-il déclaré.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**