Le Canada doit être tenu responsable de ses mesures illégales anti-Iran

Téhéran, 22 mai, IRNA- Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré mardi que le Canada devrait être responsable de ses mesures illégales contre l'Iran.

Seyyed Abbas Mousavi a fait ces remarques en réaction à la récente déclaration du ministère des Affaires étrangères canadien qui a ciblé l'Iran avec des accusations sans fondement.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Seyyed Abbas Mousavi, a déclaré que les «surprenantes» allégations formulées contre l'Iran dans une récente déclaration du département canadien des Affaires étrangères ont été stimulées par les campagnes électorales du pays.

Selon lui, les accusations anti-iraniennes indiquent également que le gouvernement canadien ignorait délibérément les réalités.

Il a en outre souligné que le gouvernement du Canada avait pris des mesures illégales et non conventionnelles contre la République islamique d'Iran et devait être tenu pour responsable de ces actes.

«Malheureusement, ces mesures illégales et unilatérales vont nuire aux relations et aux bonnes relations entre les deux pays, a-t-il dit.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**