Les armes nucléaires n'ont aucune place dans la doctrine de défense de l'Iran

Téhéran, 28 mai, IRNA- L'ambassadeur d'Iran en poste à Paris, Bahram Qassemi, a déclaré que les armes nucléaires n’ont jamais eu la place dans la doctrine de défense de la République islamique.

A l'occasion d'une conférence lundi sur «la réduction des tensions dans le golfe Persique» tenue au Sénat français, M. Qassemi a indiqué que selon la fatwa décrétée par l'ayatollah Khamenei, les armes nucléaires n'ont aucune place dans la doctrine de défense de l'Iran, le fait qui est réaffirmé dans les 14 rapports et diverses déclarations de l’Agence internationale de l’énergie atomique.


L'utilisation pacifique de l'énergie atomique, qui a été affirmé dans l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien, est le droit absolu et évident de l'Iran, a-t-il souligné.


  L'ambassadeur iranien à Paris a poursuivi en affirmant que l'Iran était toujours prêt pour les interactions, les pourparlers et la résolution des malentendus avec les États du littoral du golfe Persique.


« Au cours des dernières années, l’Iran a toujours affirmé qu’il était prêt à signer un pacte de non-agression avec les pays de la région afin de renforcer la confiance et de contribuer à éliminer les inquiétudes suscitées par la tactique de peur suscitée par d’autres pays », a ajouté Ghassemi.


«Pour parvenir à une stabilité durable, à la paix et à la sécurité, tous les pays de la région doivent prendre des mesures sous la forme d'une coopération commune par le biais d'efforts collectifs et d'une résolution ferme», a-t-il souligné.



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench


9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha