29 mai 2019 à 13:30
Journalist ID: 1943
Code d'info: 83332356
0 Persons
Tange Bastanak, un paradis perdu au sud de l'Iran

Téhéran, 29 mai, IRNA- Tange Bastanak (détroit de Bastanak) connu aujourd'hui sous le nom de «Paradis perdu», est l'une des plus belles parties de l'Iran bénéficiant d'un climat exceptionnel qui se trouve à Marvdasht dans la province de Fars au sud du pays.

La zone protégée de Tang-e Bostanak, connue comme le paradis perdu, est située à 120 km de Chiraz, dans le district de Kamfirooz. La région, principalement couverte de forêts et de montagnes et avec une altitude moyenne de 1700 à 3700 mètres jouit d'une fraîcheur très agréable dans les saisons les plus chaudes de l'année. Cette région est une région essentiellement montagneuse avec une couverture forestière qui présente des étés secs et des hivers froids.



Le substratum rocheux de la vallée a fourni un endroit propice à la végétation, comme les platanes, les noyers et les plantes semblables à des ombres. La lumière du soleil est très rare sur le fond de la vallée grâce à ces plantes et, bien sûr, c'est un point positif pendant les saisons chaudes. La température moyenne de la région est entre 14 et 16 ° C et les précipitations moyennes sont de 427,49 mm. Les attractions écotouristiques de Tang-e Bastanak: Les chutes d'eau naturelles ajoutent à la beauté merveilleuse de Tange Bastanak. Le lac derrière le barrage, «Doroodzan» est près de ce détroit et il a créé une importante habitation latérale. Il y a de beaux villages au sud de Tang-e Bostanak comme Saran et Kahkaroon. Les belles sources des milliers d'années sont des attractions de la région. L'eau douce de ce lac est un endroit propice à la reproduction de poissons tels que les carpes. Le détroit a aussi une faune précieuse qui comprend des animaux comme l'ours brun, la hyène, la belette, les hérissons iraniens, le hamster à longue queue, le blaireau européen, le chat sauvage, l'écureuil persan. L'emplacement géographique de Tang-e Bastanak dans les réseaux touristiques du nord et du nord-ouest de la province ainsi que la possibilité de connexion routière avec les anciens monuments de Persépolis, Naghshe-Rustam et Pasargade d'une part, et des paysages naturels de e Boragh, d'autre part, est un privilège spécial pour la section Voyages et tourisme de la province de Fars, qui mérite toute l’attention.





Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench


9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 3 =