31 mai 2019, 17:29
Journalist ID: 1943
Code d'info: 83335489
0 Persons
Rohani qualifie de «complot» le Deal du siècle qui vise à détruire la cause palestinienne

Téhéran, 31 mai, IRNA- Dans un message, le président iranien a décrit le Deal du siècle comme une conspiration visant à anéantir les idéaux des Palestiniens, à développer l'occupation et à aggraver les agressions contre les pays musulmans.

Dans sa lettre aux dirigeants des États islamiques réunis au sommet de la Mecque, Rohani a déclaré, en tant que président de la République islamique d’Iran, «j’exprime ma disponibilité pour la coordination et la coopération avec la famille du monde islamique afin de réaliser cet objectif sacré».



Il a exprimé ses regrets de ne pas participer à la réunion et a souhaité du succès dans le règlement  des problèmes du monde islamique, notamment ceux liés à la Palestine et au Saint Qods.



Alors que le monde islamique a besoin d’un maximum de cohérence, de convergence et de coopération contre l’ennemi commun, malheureusement, nous observons des mesures conflictuelles pour détourner l’opinion publique du monde islamique de la cause de Palestine, qui est le principal problème du monde islamique, a-t-il déclaré.



Rohani a exhorté les dirigeants du monde islamique à suivre la voie de l’unité islamique et à ne pas permettre aux ennemis de détourner l’opinion publique de la Ummah islamique du sort des Palestiniens opprimés et des menaces du régime israélien.



Les Etats-Unis agissent pour que le Saint-Qods soit la capitale du régime sioniste d'Israël, le transfert de l'ambassade de Tel-Aviv à Saint-Qods et la reconnaissance de l'annexion du plateau du Golan à la souveraineté d'Israël figurent parmi l'animosité des États-Unis contre le monde islamique, a-t-il déclaré.



Il a souligné que les mesures américaines étaient en contradiction avec les réglementations internationales, toutes les résolutions et les décisions prises par l'Organisation de la coopération islamique (OCI).



Rohani a ajouté que si cela se produisait, les Etats-Unis ne pourraient pas facilement lancer le plan de destruction de la Palestine.



Il a poursuivi en affirmant que le Deal du siècle avait des dimensions régionales dangereuses et que ses propriétaires se débattaient éliminer définitivement la cause palestinienne en sapant les droits des Palestiniens de déterminer leur destin et de former un État stable et indépendant sur leur territoire historique, avec Saint Qods pour capitale.



Ailleurs dans son discours, le président iranien a appelé les États islamiques à mettre de côté les conflits et à s'unir contre le sinistre complot contre la Palestine et le monde islamique.





Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9422**


Votre commentaire

You are replying to: .
captcha