19 juin 2019 à 15:45
Journalist ID: 1944
Code d'info: 83361179
0 Persons
Rohani qualifie de « crime contre l’humanité », les sanctions US

Téhéran, 19 juin, IRNA-Le Président Hassan Rohani, s’attardant sur le fait que les sanctions américaines imposées contre le nation iranienne, vont au-delà d’un simple régime de restriction a qualifié ces mesures de « crime contre l’humanité ».

Hassan Rouhani qui s’exprimait ce mercredi, 19 juin, au Conseil des ministres a déclaré : « S'ils interdisaient certaines de nos industries sensibles, cela pourrait s'appeler un boycott, mais lorsque la vie, la nourriture et les besoins des personnes sont sanctionnés, cela s'appelle crimes contre l'humanité et le terrorisme économique »

Rohani a également évoqué la violation flagrante par les Etats-Unis du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien (PGAC) et l’échec de certains signataires de l’accord multilatéral pour honorer leurs engagements et indiqué: « L'esprit et le fondement du PGAC ainsi que les relations commerciales et économiques de l'Iran avec le monde, voir l’observation de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui ont fait, sérieusement l’objet d’atteinte et endommagés par l'autre partie.

S’attardant sur la visite historique du Premier ministre japonais, Abe Chinzo, à Téhéran et la tenue de deux sommet important (OCS et CICA) dans la région, le Président Rohani a qualifié de « très importantes » les évolutions, ces derniers jours, en Iran et dans la région et ajouté : « La semaine dernière, nous avons eu des entretiens très productifs et outils avec le Premier ministre japonais dans le domaine des relations bilatérales et des questions régionales et internationales.
En outre, deux sommets importants se sont tenus au Kirghizistan et au Tadjikistan : celui de l’Organisation de Coopération de Shanghai  (OCS) et la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA).

Lors de ces sommets et de sept rencontres bilatérales, la logique de l’Iran a été bien expliquée.

Réitérant sur le fait que les Etats-Unis cherchent à isoler l'Iran et à déclencher une nouvelle vague d’iranophobie, pour se dérober aux responsabilités de leurs violations des traités internationaux et de leurs politiques erronées et à en payer le prix, le Président Rohani a déclaré : « Malgré ces machinations, les États-Unis paient aujourd'hui un lourd  prix pour ces violations et à l'exception de deux ou trois petits pays qui les applaudissent, aucun État ni pays ne nie la patience, la sobriété et la bonne éthique dont a fait preuve l’Iran. »

« Tout le monde le sait et l’approuve : L'Iran a fait preuve d’une patience stratégique, de la logique et du raisonnement », a fait remarquer Hassan Rohani avant de conclure que les récentes décisions de l’Iran liées au PGAC, sont conformes aux réglementations internationales et en conformité avec les articles 26 et 36 de l’Accord nucléaire de 2015.  

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 0 =