20 juin 2019 à 20:13
Journalist ID: 1944
Code d'info: 83362778
0 Persons
Téhéran condamne la violation par un drone américain de l’espace aérien iranien

Téhéran, 20 juin, IRNA- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a fermement condamné la violation par un drone américain de l’espace aérien iranien et mis en garde contre toute nouvelle agression de cette nature.

« Tout en protestant contre ce type de provocations, je mets en garde contre l’entrée illégale de tout aéronef dans l’espace aérien de notre pays et contre toute violation des frontières de la RII et j’affirme également que la responsabilité des conséquences qu’engendrerait un tel aventurisme incombera aux agresseurs », a averti le porte-parole de la diplomatie iranienne, Seyyed Abbas Moussavi.

Le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a annoncé ce jeudi 20 juin, dans un communiqué, la destruction d'un drone d'espion de type MQ-4C Global Hawk qui a décollé ce jeudi de bonne heure de l’une des bases américaines dans le sud du golfe Persique. Il avait éteint, en violation des règles de l’aviation, tous ses équipements de navigation aérienne en se dirigeant du détroit d’Hormuz vers le port de Tchabahar. Il a été visé et abattu par la DCA iranienne après avoir violé l'espace aérien de l'Iran dans la région montagneuse de Mobarak dans la province méridionale de Hormozgan.
Confirmant la nouvelle, le Commandant central des États-Unis a prétendu que le drone « volait dans l’espace aérien international au-dessus du détroit d’Hormuz » et a rejeté, sans surprise, les rapports du CGRI sur l'entrée illégale de l'espion volant sur les territoires iraniens.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 12 =