Les sanctions US visent à empêcher l'Iran d'avancer sur le chemin du progrès scientifique (commandant)

Téhéran (IRNA)- Le commandant en chef du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) a déclaré que les sanctions imposées au pays sous prétexte de l’éviter de se doter de l’arme nucléaire ne visent qu'à empêcher l'Iran d'avancer dans le domaine scientifique.

«Pourquoi nous sanctionneraient-ils pour la question nucléaire, alors que le monde entier sait que nous ne poursuivons pas les armes [nucléaires]», a demandé le général major Hossein Salami, qui s'exprimait depuis la ville sainte de Machhad.

Après avoir quitté l'accord, Trump a, à plusieurs reprises, affirmé qu'il chercherait à bloquer, ce qu'il a appelé, la possibilité que l'Iran obtienne des armes nucléaires.

C’est alors que le chef de la révolution islamique, l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a catégoriquement interdit la poursuite de telles préoccupations pour des raisons religieuses.

Salami a également rappelé qu'il n'y avait pas de place dans la doctrine islamique pour les armes nucléaires.

«Notre chef magnanime nous a appris que nous devons acquérir des connaissances pour pouvoir grandir», a déclaré Salami, ajoutant: «C'est pour cette raison que l'ennemi a assassiné nos scientifiques dans la rue pour montrer comment il tenterait d'empêcher les progrès scientifiques de l'Iran. »

Le major-général Salami a déclaré que l'assassinat de scientifiques iraniens révèle clairement que l'ennemi tente de bloquer le cheminement scientifique de l'Iran.

Selon lui, l'indépendance du pays ne serait pas possible sans pouvoir scientifique.

Avant la Révolution islamique, l'Iran disposait de toutes les formules scientifiques et technologiques, mais nous ne fabriquions rien. Nous fabriquons aujourd'hui des armes, des raffineries, des médicaments, des avions et tout le reste.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 6 =