L’objectif de Téhéran est la pleine mise en œuvre des engagements PGAC «par toutes les parties»

Téhéran, IRNA- Recevant ce mercredi un message écrit de son homologue français, Emmanuel Macaron, à l’occasion d’une rencontre avec son haut Conseiller diplomatique, Emmanuel Bonne, à Téhéran, le Président Rohani a souligné que l’Iran avait pour objectif d'atteindre la pleine mise en œuvre des engagements, liés au Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC), par toutes les parties signataires, avant de dire l’Iran « ouvert » à tout effort à cette fin.

Hassan Rohani, recevant mercredi après-midi 10 juillet, le Conseiller diplomatique du Président Emmanuel Macron, Emmanuel Bonne, à Téhéran, a salué les initiatives de son homologue français en faveur du maintien de l’accord nucléaire avant d’exprimer ses remerciements pour son message.

« L’Iran a complètement gardé la voie de la diplomatie et de la négociation ouverte, et nous espérons que les parties engagées dans l’accord nucléaire de 2015 (PGAC)  saisiront cette occasion pour atteindre l’objectif souhaité qu’ est l’application intégrale du Pacte », a-t-il indiqué.

Rohani a souligné: « L'objectif principal de la République islamique d'Iran est d’atteindre la pleine mise en œuvre des engagements liés à l’accord multilatéral nucléaire (PGAC) par toutes les parties. Si   d’autres parties signataires remplissent leurs obligations, l'Iran prendra, à son tour, de nouvelles mesures pour accomplir ses obligations ».

Le Conseiller diplomatique du Président Macron, Emmanuel Bonne, a été reçu en audience ce mercredi à Téhéran, par le président Rohani, à qui il a remis un message écrit de son homologue français.

Cet après-midi  le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, et le haut Conseiller diplomatique du Président français, Emmanuel Macron, Emmanuel Bonne se sont également rencontrés.

Lors de cette rencontre, les deux hommes se sont penchés sur les dernières évolutions d’intérêts communs et d’importantes questions internationales, a rapporte le bureau de la presse du ministère iranien des A.E.

Le haut conseiller du Président Macron a également rencontré le matin, Ali Chamkhani, représentant du Guide suprême de la RII, l’Ayatollah Khameneï et le Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale.

« Je ne suis pas venu en Iran en tant que médiateur et je ne porte aucun message des États-Unis à Téhéran », a déclaré le diplomate français en visite à Téhéran.

Selon lui, Emanuel Macron cherche à prendre des initiatives communes pour instaurer un cessez-le-feu dans la guerre économique américaine contre l'Iran et pense que cela permettra de réduire les tensions croissante dans la région.   

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 3 =