11 juil. 2019 à 22:29
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83391895
0 Persons
Le CGRI dément avoir tenté d'intercepter un pétrolier britannique

Téhéran (IRNA)- Le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), a démenti les allégations selon lesquelles il aurait tenté d'intercepter un pétrolier britannique dans le golfe Persique.

La marine du CGRI a déclaré qu’elle n’avait eu aucune confrontation avec des navires étrangers au cours des 24 dernières heures. Le CGRI a noté que ses navires patrouillaient dans les eaux du golfe Persique conformément aux procédures opérationnelles en vigueur et aux missions qui leur étaient confiées. Ce démenti intervient après que les médias américains et britanniques eurent affirmé que plusieurs navires iraniens avaient approché d'un pétrolier britannique et tenté de l'arrêter dans le détroit d'Hormuz, mais se sont retirés après qu'un navire de guerre britannique les eut mis en garde.

Réagissant au mensonge, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a pour sa part rejeté les accusations, affirmant qu'elles ne visaient qu'à alimenter les tensions contre l'Iran. Cette machination fait suite à la saisie par l’armée britannique d’un navire transportant du pétrole iranien au large des côtes de Gibraltar, qualifiée par les autorités iraniennes de "piraterie pure et simple".

En inventant un scénario de clash, l'axe anglo-saxon a tenté de provoquer un électrochoc susceptible de redonner vie à ce plan mort-né qui est celui de la formation d'une coalition de guerre maritime contre l'Iran dans le golfe Persique et la mer Rouge.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 5 =