La Fondation et le Musée de Maryam Mirzakhani sont lancés

Téhéran, IRNA-A l’occasion du deuxième anniversaire de la triste disparition de Maryam Mirzakhani, un génie iranien en mathématique et la première femme lauréate de la médaille Fields, une fondation et un musée ont été lancés en son nom eet en son souvenir pour rendre hommage à ce « prix noble » qui s’éteint jeune.

En hommage à la disparition de cette lumière iranienne, Maryam Mirzakhani, qui s’éteint très jeune, il y a deux ans, des suites d’un cancer, une fondation sera lancée par sa famille et un groupe de ses sympathisants à Téhéran, qui travaillera pour la découverte des talents dans la société, en fournissant une assistance matérielle et spirituelle à l’éducation et au développement des élites.

De même un musée en son nom devrait également lancé dans la ville de Taleghan dans la province d’Alborz, à environ 120 km de la capitale iranienne, d’où vient son père.

Née en 1977, Maryam Mirzakhani était devenue en 2014 la première femme lauréate de la plus prestigieuse récompense en mathématiques, la médaille Fields, considérée comme le « prix noble » de la discipline.

Professeur à l'université américaine de Stanford, cette spécialiste de la géométrie des formes inhabituelles avait découvert de nouvelles façons de calculer les volumes d'objets avec des surfaces hyperboliques, comme par exemple une selle de cheval.

Maryam, un génie, mais aussi une fille, une mère et une épouse est décédée, à l'âge de 40 ans, des suites d'un cancer, le 15 juillet, dans un hôpital en Californie aux Etats-Unis.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 9 =