16 juil. 2019 à 11:26
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83397913
0 Persons
L'attachement à la culture et à l'art, un point commun entre l'Iran et la France

Téhéran(IRNA)- Selon Bénédicte Alliot, directrice générale de la Cité internationale des Arts à Paris, le point commun entre les Français et les Iraniens est l'amour et l'attachement qu'ils ont envers la culture et l'art.

Benedicte Alliot a fait ces commentaires lors d’une réunion avec le directeur adjoint des Affaires artistiques du ministère iranien de la Culture et de la Guidance islamique, Seyyed Mojtaba Hosseini.

Benedicte Alliot a fait ces commentaires lors d’une réunion avec le directeur adjoint des Affaires artistiques du ministère iranien de la Culture et de la Guidance islamique, Seyyed Mojtaba Hosseini.

Elle a également apprécié la culture iranienne profondément enracinée est un héritage grand et universel dont, selon elle, Shâh-Nâme (le Livre des Rois) de Ferdowsi en est un exemple.

«L'Iran et la France partagent l'amour de la culture et de l'art. Les artistes iraniens occupent une place particulière sur la scène internationale. L’art iranien revêt une grande importance dans le monde, en Europe et en France, de sorte que les artistes iraniens se classent au sixième rang parmi les 100 pays dans la Cité internationale des Arts de Paris.

De son côté, le responsable iranien a déclaré que l'art de l'Iran s'était très largement répandu au cours des quatre dernières décennies et qu'il peut aujourd'hui inspirer les artistes iraniens et ceux d'autres pays.

Les œuvres des artistes ont récemment été examinées par un conseil qui sera envoyé à la Cité internationale des arts à Paris.

Les artistes professionnels pouvant présenter l’art iranien sur la scène internationale présentent leurs idées, qui sont ensuite présentées à la Cité conformément aux programmes culturels du pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 13 =