16 juil. 2019 à 15:55
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83398621
0 Persons
Enrichissement : l'Iran ne dépasse pas pour le moment les 4,5% (Officiel)

Téhéran, IRNA- L’Iran n’envisage pas pour le moment de dépasser le taux d’enrichissement de l'uranium, établi à 4.5% par Téhéran dans le cadre de son plan de la réduction des obligations liées au Plan global d’action commune sur le nucléaire (PGAC), a déclaré, mardi 16 juillet, le porte-parole de l’Organisation natioale de l’énergie atomique, OIEA.

Il a également déclaré à propos du stockage d'uranium enrichi par l'Iran qu’il est actuellement « supérieur à 300 kilogrammes ».

Le porte-parole de l'Agence iranienne de l'énergie atomique a comparé le processus d'enrichissement à une locomotive La locomotive express dont la vitesse peut s'accélérer.

« Si nécessaire, l'étape suivante serait un enrichissement à 20%. Actuellement, les besoins du pays peuvent être satisfaits par les 4,5% », a-t-il poursuivi.

S’agissant de l’approvisionnement en combustible du réacteur de Téhéran, M.Kamalvandi a déclaré que le combustible dont a besoin le réacteur  peut être encore assuré pour les prochaines années, mais une fois fini, et dans le cas du refus d’autres pays à nous le fournir,   l’Iran pourrait le produire, lui-même, a-t-il encore déclaré.

Il a ajouté: « La quantité d'enrichissement d'uranium en Iran est soumise à deux principes fondamentaux: la logique du besoin et la logique politique. Selon la logique politique, le montant et le degré d'enrichissement peuvent changer, comme il a été déjà limité sur la base de cette même logique ».

Le porte-parole de l’OIEA a déclaré qu’à l'heure actuelle, le pays n'a pas besoin d'enrichir à 20%.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 2 =