17 juil. 2019 à 09:48
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83399358
0 Persons
PGAC : les belles déclarations n’assurent pas les intérêts de l’Iran (Zarif)

New York, IRNA-Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif insistant sur le fait que le sauvegarde du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien (PGAC) passait par la détermination des autres parties à tenir leurs engagement a indiqué : «Les belles déclarations et les beaux discours n’assurent pas les intérêts de l’Iran » et il faut que les traduisent en acte.

Mohammad Javad Zarif, qui s'est rendu à New York pour assister à une réunion, au Conseil économique et social des Nations unies, consacrée au développement durable, a déclaré à l’occasion d’une interview accordée à l'émission HARDtalk de la chaîne BBC, sur l’accord nucléaire: « Nous finirons par vendre notre pétrole, mais notre dignité, nous le vendons jamais ».

Mettant en garde contre l’escalade des tensions dans la région du golfe Persique M.Zarif a déclaré : En cas de guerre, je pense que personne dans notre région ne serait en sécurité ».

« Arrêtons la guerre. Nous n'avons pas besoin d'une guerre », a-t-il encore prévenu.

Le ministre iranien des A.E. a ajouté: « Comme nous l'a dit Tramp, nous n’étions qu'à dix minutes de la guerre et s’ils agissaient contre l'Iran, l’Iran saurait, pour sa part, se défendre. »

A la question de savoir « Quelle réponse militaire vous avez choisie pour vous défendre ? », le haut diplomate a répondu : « Je ne suis pas un militaire. La réponse avec les militaires de mon pays ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**


 

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 4 =