20 juil. 2019 à 13:59
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83403456
0 Persons
Les installations nucléaires de Fordou ne sont pas fermées (OIEA)

Téhéran - Le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Behrouz Kamalvandi, en réponse à certaines informations sur la fermeture des installations nucléaires de Fordou, a déclaré que le site n'est pas fermé.

« Ces installations ne sont pas fermées et le Centre national du Vide est actif dans ce complexe et étudie sur des vannes à vide et leur développement », a déclaré, samedi 29 juillet, le porte-parole de l’OIEA, Behrouz Kamalvandi, en réaction aux fausses informations qui circulent autour de la fermeture de ce site nucléaire.  

« Les vannes à vide sont utilisées dans l'industrie nucléaire complexe, et David Albright, analyste nucléaire américain, a également reconnu l'avancement de cette technologie dans son récent rapport », a-t-il poursuivi.

Le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, s’attardant sur le fait que l’Iran fait partie des pays dotés de la technologie Quantum, a déclaré que l’autre chose importante  et précieuse qui se passe à l’Organisation de l’énergie atomique est l’entrée de l’Iran dans ce domaine de recherche complexe qui pour certains spécialistes serait l’un des porteurs de la prochaine révolution technologique.

Selon cette autorité de l’OIEA iranienne, le Centre national quantique testera bientôt l'interconnexion de particules quantiques à des distances de plus d'un mètre, ce qui fera de l'Iran le premier pays du Moyen-Orient et du monde musulman, à atteindre cette technologie et l'un des rares pays au monde à contrôler les particules quantiques et les photons.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =