21 juil. 2019 à 09:23
Journalist ID: 2385
Code d'info 83404318
0 Persons
La paix mondiale menacée par « une nouvelle vague d'aventurisme US »

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s’exprimant, samedi à Caracas, devant ses homologues des pays non-alignés (MNA), a mise en garde contre une nouvelle vague d’aventurisme américain qui puise ses racines de l’unilatéralisme extrémiste de Washington et qui s’est transformée en un défi mondial.

Mohammed Javad Zarif a déclaré samedi lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères du Mouvement des non-alignés (MNA) à Caracas, ajoutant que « ce défi porte atteinte à l'état du droit sur plan international et représente une menace, sous diverses formes, pour la paix et la stabilité dans le monde ».

« Je voudrais commencer par remercier le peuple et le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela pour l'excellente organisation de cette réunion ainsi que pour votre chaleureuse hospitalité », a-t-il déclaré.

Zarif a déclaré que nos réunions et consultations régulières en tant que membres des pays non-alignés témoignaient de notre détermination à maintenir et à renforcer le mouvement et à promouvoir notre coopération pour la protection des intérêts de nos nations. Face aux terribles défis actuels et futurs, nous avons besoin de l’utilisation du plein potentiel de notre mouvement.

Il a souligné que: La nouvelle vague d'unilatéralisme radical américain est le défi le plus important auquel nous sommes aujourd'hui presque tous confrontés. Le défi porte atteinte à l’état de droit sur le plan international et a menacé la paix et la stabilité, sous diverses formes, dans le monde.

« La coopération internationale est en train d’être affectée et perturbée, dans nombreux domaines, notamment le libre-échange, l'environnement, la primauté du droit, les organisations internationales, etc. », a encore prévenu Zarif.

« Dans la conjoncture où certaines nations sont menacées par des sanctions économiques unilatérales et une invasion militaire, d'autres pays supportent le lourd fardeau de la vague des politiques irréfléchies des Etats-Unis »,  a déploré le haut diplomate.

Mon pays, a-t-il souligné, « se trouve au devant de la scène de la résistance face aux nouveaux désidératas américains,  dont un terrorisme économique sans merci ». 

Le chef de la diplomatie iranienne a déclaré que le gouvernement américain, malgré « l'investissement » du monde entier pour la conclusion d'un accord international sur le nucléaire de 2015, cherche à le vaincre. « Acharné dans cet objectif, les États-Unis ont non seulement violé les résolutions du Conseil de sécurité, mais ont également prévu, déplorablement, un coup de sanctions contre ceux qui sont restés déterminés à respecter le Pacte », a-t-il regretté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 15 =