23 juil. 2019 à 13:55
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83408228
0 Persons
Coalition pour la sécurité de la navigation au détroit d'Hormuz: «cela n'est pas nécessaire»

Téhéran(IRNA)- Le premier vice-président iranien, Es'haq Jahangiri, déclarant que la présence des étrangères dans la région attise l'insécurité, a souligné que l'Iran, tout au long de l'histoire, avait protégé la sécurité de la région et du golfe Persique et pour cela, la formation d'une coalition internationale n'est pas donc nécessaire.

Interrogé par les journalistes mardi sur le projet américain concernant la formation d'une coalition maritime internationale destiné à assurer la sécurité de la navigation dans le détroit d'Hormuz, Es'haq Jahangiri a répondu que l'Iran, avec l'aide des pays voisins et régionaux, pourrait garantir la sécurité de la région.

Notant que la politique de pression sur l'Iran ne fonctionnerait jamais, jahangiri a ajouté que les gouvernements qui ont adopté une politique de pression sur l'Iran devaient savoir que pour dialoguer avec l'Iran,  il faut négocier de manière logique et sans pression.

Evoquant les derniers événements survenus dans la région du golfe Persique, il a souligné que ces événements transmettaient au monde ce message que la seule façon de travailler avec l'Iran est de dialoguer d'une manière logique et rationnelle, et que la politique de pression sur l'Iran ne mène à rien.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 13 =