24 juil. 2019 à 12:46
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83409693
0 Persons
Le gouvernement iranien n’a jamais raté et ne ratera aucune occasion du dialogue (Rohani)

Téhéran (IRNA)- Le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani, soulignant que son gouvernement n’a jamais manqué et ne manquera aucune occasion de « négocier », a déclaré: « Tant que je suis responsable à la tête du pouvoir exécutif du pays, nous sommes tout à fait disposés à mener des négociations justes, légales et loyales, afin de résoudre les problèmes. Mais en même temps, nous ne sommes pas prêts à nous plier, au nom du dialogue, devant n’importe quelle table », a-t-il insisté.

** Réduction des engagements liés au PGAC: l’Iran déjà prêt pour une 3e étape

S’attardant sur le plan de réduction des engagements pris par Téhéran en vertu de l’accord multilatéral de 2015, Hassan Rohani a déclaré : « Nous sommes en contact avec des pays européens et d'autres pays du monde, mais jusqu'à présent, nous n'avons pas atteint le point souhaité car les propositions n'étaient pas équilibrées, mais nous poursuivrons le processus en faveur d’une solution politique, et si nous ne parvenons pas à un résultat tangible dans le deuxième délai de 60 jours, nous allons certainement franchir un troisième pas pour la réduction de nos obligations liées au PGAC ( Plan global d’action conjointé sur le nucléaire de 2015)

Le Président Rohani  a ajouté : «Nous ne cherchons pas la guerre et la tension, mais nous ne sommes pas prêts à céder aux pressions et à nous rendre face aux brimades (diplomatiques).

** Sécurité dans le golfe Persique, le détroit d’Hormuz et la mer d’Oman

Le Président Rohani qualifiant d’ « ultra-importante » pour l’Iran, la sécurité du golfe Persique, de la mer d'Oman et du détroit d'Hormuz, a rappelé que ce point de passage est très important en raison de son positionnement hautement stratégique, et que la responsabilité principale en matière de protection du détroit d'Ormuz et du golfe Persique incombe principalement à l'Iran et aux pays riverains et ne regarde personne. 

« La nation iranienne a toujours été le gardien du golfe Persique », a-t-il ponctué.

Il a souligné: « Nous ne permettons à personne de semer le trouble dans le golfe Persique et le détroit d'Hormuz, et  en même temps ne cherchons pas la tension et la guerre ».

Rohani a également salué les récentes réalisations du Renseignement et du  pouvoir judicaire iraniens contre les activités d’espionnage des services secrets américain.

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 6 =