JCPOA: si l'Europe ne prend pas de mesures concrètes, l'Iran s'affranchira d'autres obligations (Téhéran)

Téhéran(IRNA)- « Nous entamerons fermement la troisième étape du plan de réduction des engagements pris par l'Iran en vertu de l'accord nucléaire conclu à Vienne en 2015, si les Européens ne prennent pas de mesures concrètes», a déclaré à la presse Abbas Mousavi, porte-parole de la diplomatie iranienne.

Lors de la réunion d'urgence ce dimanche à Vienne des pays signataires du plan d'action conjointe sur le programme nucléaire de l'Iran, les parties européennes ont objecté à la nouvelle approche de l’Iran visant à réduire les engagements, et la partie iranienne a critiqué l’absence de mesures pratiques de la part de l’Europe, a déclaré Abbas Mousavi, s'exprimant lors d'une conférence de presse hebdomadaire, lundi 29 juillet à Téhéran.

La réunion d'hier a été constructive et a progressé, et les discussions ont été très franches, selon lui, qui a ajouté que «nous attendons toujours les mesures concrètes et pratiques de l'Europe en vue de sauver l'accord de 2015».   Mousavi a poursuivi en déclarant qu'une réunion ministérielle sur le JCPOA avec les pays 4 + 1 aura lieu une fois les préparatifs terminés et que les parties parviendront à un accord.

Un an après le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire iranien et la ré-imposition de sanctions, ainsi que l'absence de toute mesure pratique des autres signataires de l'accord pour la sauvegarde des intérêts économiques de l'Iran, Téhéran a annoncé en mai 2019 qu'il réduirait ses engagements vis-à-vis de l'accord en plusieurs étapes.

Le pays souligne que toutes ces réductions sont conformes aux paragraphes 26 et 36 de l'accord et seront réversibles lorsque le E3 commencera à respecter pleinement ses propres engagements au titre du JCPOA.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 5 =