3 août 2019 à 16:15
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83423211
0 Persons
Les USA ne peuvent pas faire taire la voix de Zarif (Caracas)

MADRID (IRNA)- « Les États-Unis pensent que des sanctions illégales contre Mohammad Javad Zarif peuvent le faire taire », c’est ainsi qu’a réagi le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, dans un tweet posté après l’annonce des sanctions par le gouvernement américain contre le chef de la diplomatie iranienne.

« Ils (les Etats-Unis) ont toujours été opposés au dialogue et à la diplomatie », a-t-il poursuivi. « La dignité de la République islamique d’Iran et des pays libres du monde est irréductible », a déclaré le premier haut diplomate vénézuélien.

Le Trésor américain, qui s’est transformé en une cellule de la guerre économique contre le peuple iranien, a annoncé, il y a quelques jours, des sanctions contre Mohammad Javad Zarif, et l’a mis sur sa liste de boycott.

Les sanctions instaurées par Washington visent tous les biens ou intérêts dont Zarif dispose aux Etats-Unis, mais Zarif, le haut diplomate chevronné et au cœur de l'accord international de 2015 sur le programme nucléaire de l’Iran (PGAC), a balayé l'importance de ces sanctions américaines et déclaré qu'elles ne l'affecteraient pas car il n'en a aucun à l'étranger.

Réagissant à cette décision américaine, M. Zarif a déclaré dans un Tweet : « La raison pour laquelle les États-Unis s'en prennent à moi est que je suis le principal porte-parole de l'Iran à travers le monde... Merci de me voir comme une aussi grande menace à votre agenda. »

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 3 =