5 août 2019 à 12:11
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83425697
0 Persons
Réduction des engagements : le 3e pas n’est pas le dernier (Zarif)

Téhéran (IRNA)-Le ministre iranien des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran a souligné que la troisième étape de la réduction par l’Iran des obligations n’est ni la dernière ni une sortie du Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC). Il s’agit d’un geste qui serait effectué dans le cadre même de l’accord multilatéral nucléaire, a-t-il insisté.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, ce lundi 5 août, à l’occasion de la Journée du journaliste, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif a dit « esseulés » les Etats-Unis sur la scène internationale.

« Partout où ils sont allés, les Américains n'ont  laissé pour le peuple que la destruction, le malheur, l’oppression et la barbarie et pour eux-mêmes l’humiliation », a déclaré Mohammad Javad Zarif devant les journalistes iraniens et étrangers réunis ce lundi 5 août dans le Hall « Miroir »  du bâtiment Amir Kabir du ministère iranien des Affaires étrangères à l’occasion d’une conférence de presse marquant la Journée du journaliste.

« Les États-Unis doivent comprendre que le discours de domination et d'intimidation a échoué face à celui du dialogue », a insisté le premier haut diplomate iranien.

« Nous compensons vos pressions par le progrès, par l’appui au peuple, le développement de relations et par notre capacité de résistance économique. Nos nous ne cachons pas derrière le peuple. Ce peuple est notre maître à qui nous (les autorités) sommes redevables », a encore déclaré Mohammad Javad Zarif.  

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 1 =