Les coopérations pétrolières et bancaires, les principaux droits économiques de l’Iran dans le cadre du JCPOA

Téhéran(IRNA)- Le président iranien Hassan Rohani, dans un entretien téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron, a insisté sur l'intensification des efforts visant à accélérer le processus de coopération bancaire et pétrolière des autres pays avec l'Iran en tant que droits économiques fondamentaux de l'Iran dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015.

Lors d'une conversation téléphonique mardi avec son homologue français, le président iranien Hassan Rohani a déclaré que «Malheureusement, malgré les efforts déployés par l'Iran et la France pour apaiser les tensions dans la région, nous assistons à des actions provocatrices de la part des Américains».

Le président Rohani a déclaré à Emmanuel Macron que l'Iran avait toujours insisté sur la sécurité et la liberté de navigation dans la région et le détroit d'Ormuz.

Il a décrit les négociations de ces derniers mois comme un pas en avant et positif notant que les mesures prises par l’Iran pour réduire les engagements dans le cadre du JCPOA ont pour but de défendre ses intérêts au sein du JCPOA.

Pour la stabilité et la survie de l'accord signé en 2015, la mise en œuvre des engagements pris de la part de toutes les parties est importante, a souligné le président iranien.   

Rohani a ajouté que le développement de la coopération Iran-Europe pouvait créer un climat de paix et de sécurité pour la région et le monde, ajoutant que la France, en tant que partenaire de longue date de l'Iran au sein de l'Union européenne, pouvait jouer un rôle constructif à cet égard.

Pour sa part, le président français, Emmanuel Macron, a réaffirmé l'attachement de Paris au JCPOA, ajoutant qu'il était important pour Paris de parvenir à une solution qui puisse bénéficier à la fois à l’Iran et être acceptée par toutes les parties restant à l’accord.

Insistant sur la nécessité de renforcer la coopération entre Paris et Téhéran sur diverses questions, Macron a salué la proposition de Rohani de constituer un groupe d’experts iranien et français en vue de trouver des solutions aux conflits régionaux et internationaux.

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 1 =