Sanctions américaine contre Zarif, une «violation flagrante» du droit international (Takht Ravanchi)

Téhéran(IRNA)- Le représentant permanent de la République islamique d’Iran auprès de l’ONU, Majid Takht Ravanchi, a qualifié les sanctions américaines contre le ministre des Affaires étrangères iranienn de violation flagrante des principes fondamentaux du droit international ainsi que des buts et des principes de la Charte des Nations Unies.

Dans une lettre adressée au Secrétaire général des Nations unies en évoquant les sanctions imposées à l'encontre de Mohammad Javad Zarif,  responsable de la diplomatie iranienne en raison de son rôle et de sa position, M. Majid Takht Ravanchi a indiqué que « cela montre bien que le régime des Etats-Unis détestent la diplomatie qui est l’un des plus grand acquis pour maintenir la paix et la sécurité entre les Nations ».

« Cette restriction illégale imposée à Zarif fait partie de la politique globale des Etats-Unis dans le cadre de la mise en œuvre du terrorisme économique contre le peuple iranien et de pression sur ses représentants », a ajouté le représentant iranien.

La République islamique d'Iran considère de tels actes illégaux comme une violation flagrante des principes fondamentaux du droit diplomatique, en particulier le principe d'inviolabilité et d'immunité des hauts responsables étrangers, y compris l'immunité des ministres des affaires étrangères en exercice, en tant que norme et règle universellement acceptées du droit international coutumier.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 12 =