A la fin du deuxième délai de 60 jours, l'Iran entamera la troisième phase de la réduction des engagements (Rohani)

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rohani, s'exprimant sur les récents développements concernant l'accord nucléaire, a déclaré «Si nous ne parvenons pas à obtenir des résultats à la fin du deuxième délai de 60 jours, nous entamerons définitivement la troisième phase. Nous donnerons ensuite 60 jours supplémentaires pour parvenir à une solution correcte, équilibrée et logique.»

S'exprimant mercredi lors de la réunion hebdomadaire du cabinet, le président Rohani a déclaré sur les derniers développents concernant l'accord nucléaire de 2015, que  «Nous avons commencé à réduire nos engagements pour créer un équilibre. En même temps, nous poursuivons nos discussions [avec les autres signataires de l'accord.] »

«Dans des conditions appropriées, nous sommes toujours favorables à une interaction avec le monde et à des discussions avec l'autre partie afin d'atteindre nos objectifs.», a-t-il ajouté en poursuivant «Si nous ne parvenons pas à obtenir des résultats à la fin du deuxième délai de 60 jours, nous entamerons définitivement la troisième phase. Nous donnerons ensuite 60 jours supplémentaires pour parvenir à une solution correcte, équilibrée et logique.»

«Nous croyons en l'engagement pour l'engagement», a-t-il souligné.

Ailleurs dans son discours, il a qualifié de «irréalisable et superficielle» toute propagande sur une nouvelle coalition dans le golfe Persique et la mer d'Oman, selon lui, si une partie de ces propagandes sont mises en œuvre, elles ne seront pas bénéfiques pour la sécurité de la région.

S'adressant aux Etats du littoral du golfe Persique, il a déclaré que «la République islamique d'Iran est prête à assurer la sécurité de la région historique aux côtés de ses Etats du littoral, comme elle l'a fait tout au long de son histoire».

Les pays de la région, grâce à l’unité et au dialogue, peuvent préserver leur propre sécurité, et les mesures et initiatives des États-Unis ne leur apporteront aucun avantage, a souligné Rohani.

Concernant la décision du régime sioniste de se joindre à la coalition américaine dans le golfe Persique, il a déclaré que «Les Israéliens devraient s’occuper de la sécurité de là où ils se trouvent s’ils le peuvent! Où qu’ils soient présents, ils n’apportaient que de l’insécurité, des massacres et la terreur. La principale cause du terrorisme, de la guerre et des massacres dans la région est le régime occupant d'Israël ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 7 =