18 août 2019 à 09:50
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83441352
0 Persons
Changement de nom du pétrolier Grace 1 «ne visait pas à contourner les sanctions»

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur d'Iran à Londres s’attardant sur le changement de nom du pétrolier iranien, Grace 1, arrêté à Gibraltar, a déclaré que cette modification ne visait pas à contourner des sanctions et que le pétrolier n'était soumis à aucune restriction.

« Renommer le pétrolier iranien à Gibraltar a suscité un malentendu et à donner lieu ainsi à des allégations selon lesquelles ce geste visaient à contourner les sanctions. Ce, alors que le changement de nom est dû à l’opposition du Panama à la poursuite de la traversée par le navire-citerne sous son pavillon », a écrit l’ambassadeur d’Iran en poste à Londres, Hamid Baeidinejad, dans un message sur Twitter, posté dimanche matin.

Il a ajouté que pour que ce drapeau iranien soit monté sur le pétrolier, il était également nécessaire de l'enregistrer en Iran. « Naturellement, avec l'enregistrement du navire en Iran, un nouveau nom iranien a été choisi », a expliqué le diplomate.

Hamid Baeidinejad, ambassadeur d'Iran à Londres ©IRNA

Plutôt, un haut responsable de l'autorité portuaire iranienne, Jalil Eslami, avait déclaré que le nom du pétrolier Grace One a été changé en « Adrian Darya » et la destination annoncée après la levée de la saisie du navire par le propriétaire du pétrolier  serait la Méditerranée ».

Le Grace 1, chargé de 2,1 millions de barils de pétrole, a été arraisonné le 4 juillet par la police de Gibraltar et les forces spéciales britanniques et à la demande des États-Unis, au nom des accusations sans fondement liées aux sanctions, ce qui a provoqué une crise diplomatique entre Téhéran et Londres (partenaire de l’Iran dans l’accord multilatéral nucléaire de 2015).

La « tentative de piraterie » américaine a échoué, s'est réjoui sur Twitter le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

M. Zarif a fustigé le niveau de mépris qu'a l'administration du président américain Donald Trump pour la loi. Les Etats-Unis, a-t-il ajouté, avaient  tenté d'abuser du système judiciaire et de voler la propriété iranienne sur les eaux internationales, a-t-il dit.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 0 =