24 août 2019 à 19:01
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83449392
0 Persons
Téhéran avertit contre l’essai du missile américain qui « mène à la course aux armements »

Téhéran (IRNA)- Réagissant au premier test de missile de portée intermédiaire depuis la Guerre froide, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a mis en garde contre cette action des États-Unis qui risque de conduire à une course aux armements à l’échelle mondiale. « Une situation qui, en plus d'alimenter l’instabilité et la menace au détriment de la paix et de la sécurité internationales, pourrait imposer de lourds coûts économiques aux autres pays », a-t-il prévenu.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Seyyed Abbas Moussavi, tout en dénonçant l'insistance débridée des États-Unis sur l'unilatéralisme et le non-respect des traités internationaux au prix de porter atteinte au droit, aux règles et aux normes internationaux, a dit Téhéran « préoccupé » par  le récent essai d’un missile américain à portée intermédiaire, effectué, peu après leur départ du Trait FNI.

Les États-Unis ont testé un nouveau missile de croisière basé au sol pouvant frapper une cible après plus de 500 km de vol, plusieurs semaines après leur retrait du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), a annoncé lundi le Pentagone dans un communiqué.

La fin du Traité FNI, signé par l'Union soviétique et les États-Unis en 1987, suivi de ce teste qualifié de «  provocation » par  Moscou, risque de provoquer une nouvelle vague de course aux armements, alimentant l’ambiance de l’insécurité, a prévenu le diplomate.

« Cela peut infliger aux pays de lourds frais entraînant une baisse de la prospérité économique du monde », a-t-il encore averti.

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =