Avec nos deux mains de l'autorité et de la diplomatie nous assurerons les intérêts nationaux (Rohani)

Téhéran (IRNA)-Insistant sur le fait que pour assurer les intérêts nationaux, il faut travailler avec les deux mains de la diplomatie et de l’autorité, le Président Rohani a déclaré ce lundi : « Ceux qui pensent qu'une seule main suffit à résoudre les problèmes ont tort. Les deux mains doivent être utilisées. Nous devons s’appuyer à la fois à nos pouvoirs diplomatique et militaire, mais aussi sécuritaire, économique, culturel et politique ».

Hassan Rohani qui s’exprimait le lundi 26 août à l’occasion d’un forum  exposant les réalisations de son « gouvernement de l’espoir et de la sagesse » pour le développement des infrastructures rurales, tenu au Salon de Saran à Téhéran, a ajouté : « Je pense qu’il faut bénéficier de tout outil qui peut assurer les intérêts nationaux. Si une rencontre, une réunion peut développer mon pays et résoudre les problèmes de mon peuple, je n’hésiterai pas à  le faire, car l’intérêt national est notre principe ».

« Nous vivons, vous le savez bien, une situation dure marquée par les sanctions les plus sévères qu’ils (Les Etats-Unis) nous ont imposé, depuis un an. Alors que nous résistions aux sanctions et nous faisons des représailles par la réduction de nos engagements,  comme nous l’avons déjà fait à deux reprises, nous donnons à chaque fois un délai de deux mois aux Européens, et cela pour garder ouverte la porte de la diplomatie, des activités politiques et du dialogue », a expliqué le Chef du pouvoir exécutif iranien.

Pour le Président Rohani il faut entendre les revendications du peuple qui sont « la dignité, l’honneur et l’indépendance, associées à la prospérité ».

Le Président a déclaré: « Nous avons pris deux mesures importantes dans le domaine nucléaire, mais continuons toujours à négocier. Le Chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif est revenu de Paris pour consulter Téhéran et s’y est encore redéplacé à cette fin. Nous allons poursuivre nos consultations diplomatiques avec les autorités concernées », a indiqué Rohani.

« Il est possible que nous n’atteignions pas la réussite à 100% mais il faut agir même si les chances de réussite apparaissent minimes, car il faut toujours foncer et ne jamais perdre les opportunités », a insisté Hassan Rohani.  

Soulignant que notre priorité absolue est l’autorité de l’Iran et la production nationale, M. Rohani a déclaré: « Ces deux-là nous donnent l'occasion de parler avec le monde. Aujourd'hui, la relance de l'industrie, de l'agriculture, des secteurs urbain et rural et des services signifie notre puissance nationale », a-t-il conclu.

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 0 =