5 sept. 2019 à 13:56
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83466326
0 Persons
IORA : la sécurité ne s’achète pas (Zarif)

DAKA (IRNA) Le ministre iranien des Affaires étrangères soulignant que l'essor de l'économie liée à la mer nécessitait la sécurité et la stabilité dans toute la région a déclaré : « Pour l’Iran la sécurité (en tant que facteur de développement) est un capital qui ne s’achète pas mais qui devrait s’assurer par une coopération collective des pays régionaux sinon on serait témoin de la multiplication des bases militaires étrangères dans la région », a avertit Zarif lors de son intervention à la tribune de la troisième conférence de l’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA) .

Zarif a déclaré: « Pour nous tous, l'augmentation de l'unilatéralisme, de l'extrémisme et de la diplomatie des bateaux armés est un sérieux obstacle à la primauté de l’Etat du droit et les actions illégales contre les citoyens mènent droit au terrorisme économique ».

« Cela ne constitue pas un défis auquel sont confrontés les pays de l’océan Indien. Il s’agit également d’un défi qui sape les acquis mondiaux réalisés à ce jour et au cours des dernières décennies, en faveur de la paix et de la stabilité internationales.

« Les mers et les océans sont notre avenir, et la vie de plus de 5 milliards de personnes dépend des mers et des côtes », a déclaré Mohammad Javad Zarif lors du troisième Sommet de l'océan Indien. « L'économie aquatique reste un modèle et une approche d'exploitation globale pour les habitants de cette région avec des considérations environnementales et des questions sociales », a encore rappelé Zarif.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 0 =