Le Ministre iranien des A.E. insiste sur la nécessité du respect par l’AIEA des principes professionnels

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a souligné la nécessité de respect par l’Agence internationale de l’Énergie atomique (AIEA) des principes de professionnalisme, de la confidentialité et de l’impartialité, lors d’une rencontre ce dimanche avec le Directeur général par intérim de l’Agence viennoise, Cornel Feruta.

Selon le service de la presse du ministère iranien des A.E., Cornel Feruta, directeur général par intérim de l'AIEA, qui effectue une brève visite dans notre pays selon un calendrier déjà prévu, a rencontré cet après-midi 8 septembre le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Le plus haut diplomate iranien a évoqué, à cette occasion, la coopération entre la République islamique d'Iran et l'Agence viennoise, qui a conduit à de nombreux rapports de l'AIEA confirmant la mise en œuvre par l'Iran du Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC).

Javad Zarif a insisté lors de la rencontre sur la poursuite de ces collaborations, dans la conjoncture délicate actuelle, et la nécessité du respect par l’Agence des principes professionnels de confidentialité et d’impartialité.

Zarif a également réitéré sur le fait que les décisions prises par l’Iran pour réduire graduellement ses engagements liés à l’accord nucléaire de 2015, était en réponse au manque du respect par les parties européennes signataires du PGAC et en vertu des articles (26 et 36) du pacte multilatéral, après le retrait unilatéral des États-Unis.

Le Directeur général par intérim de l’AIEA a pour sa part insisté sur les activités de caractères professionnels et impartiaux de l’Agence, évoquant les efforts de l’instance onusienne pour renforcer la confiance.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 13 =