13 sept. 2019 à 01:18
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83473414
0 Persons
Le E3 travaille pour la sauvegarde et la mise en œuvre du PGAC (Ambassadeur de France à l’ONU)

New York (IRNA)-L’ambassadeur et le représentant permanent de France auprès de l’ONU, Nicolas de Rivière, sans s’exprimer sur l’éventualité d’une rencontre entre les Présidents iranien et américain en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, a réitéré sur les efforts du trio européen (France, Allemagne, Grande-Bretagne), pour la sauvegarde et la mise en œuvre du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien (PGAC) dont il est signataire.

Nicolas de Rivière a tenu ces propos, le jeudi 12 septembre, devant les journalistes et en réponse à une question de savoir si une rencontre entre les deux Présidents iranien et américain, en marge de l’AG de l’ONU est envisageable.

Il a ajouté qu’en premier lieu, la France est fermement décidée, au nom de trois pays européens, à préserver le PGAC et le mettre en œuvre. « Paris travaille vigoureusement à cette fin », a-t-il indiqué.

« Deuxièmement, a poursuivi le diplomate, nos efforts se concentrent sur un règlement ou un apaisement de la crise au Moyen-Orient et nous discuterons, à cette effet, aux côtés de nos partenaires européens avec l’Iran et les Etats-Unis. Voilà notre objectif », a-t-il fait savoir.

« Nous voulons nous rapprocher de la solution et nous devons faire encore plus pour cette finalité  », a encore déclaré M. Rivière.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 0 =