16 sept. 2019 à 15:39
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83477857
0 Persons
L'Iran, le principal exportateur de biens vers l'Irak

Téhéran (IRNA) - L’augmentation des exportations iraniennes vers l’Irak au cours des deux dernières années a fait de ce pays le principal partenaire commercial de la République islamique.

Selon les statistiques du premier semestre de cette année, l’Iran est resté parmi les principaux concurrents détenant la plus grande part du marché irakien après avoir atteint 10 milliards de dollars l’année dernière et espère porter ce chiffre à 20 milliards de dollars, selon les plans et accords prévus entre les dirigeants des deux pays.

La République islamique d’Iran est actuellement le principal fournisseur d’articles vers le marché irakien et exporte toutes sortes de biens et produits alimentaires, agricoles, industriels, techniques et d’ingénierie, ainsi que de gaz et d’électricité.

En réponse à une question du correspondant d'IRNA, l'attaché commercial iranien en Irak, Naser Behzad, a évoqué la nette tendance à la hausse des activités économiques de plusieurs pays en Irak en 2019, et souligné que près de 20 pays sont les principaux acteurs de ce marché, en particulier après les efforts déployés pour gagner des parts de marché.

«Ces acteurs pourraient être divisés en trois: les pays qui ont atteint une moyenne de 20% de part de marché de l'Irak au cours des deux dernières années sont l'Iran, la Turquie et la Chine, qui couvrent actuellement environ 60% de la coopération avec l'Iraq en matière de biens et de services. D'autres pays, tels que le Koweït, la Jordanie, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont une participation inférieure à 10%, et l'Inde, les États-Unis, la Corée du Sud, le Japon, l'Allemagne et la Syrie, ce qui représente entre 5% et 10% du marché irakien », a-t-il expliqué.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 4 =