Le président Rohani appelle au respect de la souveraineté de la Syrie et de son intégrité territoriale

Téhéran (IRNA)- Le président iranien Hassan Rohani a appelé au respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Syrie.

S'exprimant lundi à Ankara lors d'une conférence de presse conjointe avec ses homologues russe et turc, le président Rohani a déclaré: «Les États-Unis cherchent à désintégrer la Syrie, et cela est inacceptable pour tous les pays, y compris les pays de la région, et en particulier nos trois pays».

«Les mauvaises intentions des Etats-Unis ont été révélées quand ils ont cédé une partie du territoire syrien, le plateau du Golan, à un agresseur», a-t-il déclaré.

Le président a décrit la démarche des États-Unis comme un exemple clair des mauvaises intentions des États-Unis envers le peuple et le pays syriens et a déclaré: «En plus de ces actions américaines, les interventions quotidiennes et continues d'Israël et le bombardement d'un peuple syrien innocent
et de ses infrastructures sont en conflit avec la souveraineté nationale syrienne ».

Les trois dirigeants des trois principaux pays de la région estiment que la lutte contre le terrorisme doit continuer, car Idlib est toujours aux mains de terroristes et, malheureusement, ces derniers mois, la présence de terroristes, y compris du Front Nusra, s'est accrue, a-t-il ajouté.

«Combien de temps le peuple syrien doit-il attendre que les terroristes soient détruits et éliminés? 9 ans ne sont-ils pas assez longs? Depuis neuf ans, le peuple syrien souffre des terroristes dont nous savons tous d'où ils sont parrainés».

«Il est nécessaire de lutter contre les terroristes, y compris à Idlib, et d'aider le gouvernement syrien, ainsi que sur la question de l'est de l'Euphrate et de la zone sous contrôle américain où un groupe de terroristes est présent et qui gouverne.»

«Nous devons aider à reconstruire la Syrie et aider les chers Syriens qui sont dans une grande détresse». « Le comité constitutionnel est terminé et nous espérons que cette réforme constitutionnelle aura lieu plus tôt. Je me félicite de la participation des deux gouvernements irakien et libanais au processus d'Astana en tant qu'observateurs, et j'espère que nous pourrons accueillir la Russie et la Turquie à le sixième sommet ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 11 =