17 sept. 2019 à 10:44
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83478763
0 Persons
Iran/USA: « Aucune négociation à aucun niveau n’aura lieu» (Leader)

Téhéran (IRNA)-Réagissant à la reformulation par les Américains de la question de négociation, le Guide suprême de la révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a déclaré : « Faisant recours au truc de négociation, ils n’ont pour objectif que d'imposer leurs désidératas et de prouver ainsi l’efficacité de leur politique de pression maximum sur l'Iran. La politique de pression maximale menée contre la nation iranienne ne vaut pas la peine. Tous les responsables de la République islamique d’Iran estiment à l’unanimité qu’il n’y aura aucune négociation avec les États-Unis à quelque niveau que ce soit », a tranché ce mardi matin le Leader .

S'exprimant ce matin à propos d’une nouvelle proposition de négociations avancée par les Américains, l’Ayatollah Khamenei a déclré : « Tout le monde devrait savoir et remarquer qu'il s'agit d'un truc ! »

S’attardant sur le fait qu’il ne faut jamais compter sur l’étranger, il a souligné : « Bien sûr, cela ne signifie pas fermer la porte de l’interaction avec les gouvernements du monde. Nous sommes pour le dialogue et la fréquentation mais pour faire avancer le pays dans ses affaires,  il ne faut jamais mettre tout ses espoirs dans les rencontres avec les autres. La solution aux problèmes du pays se trouve à l’intérieur même du pays »

Le leader de la Révolution islamique, évoquant les récents propos tenus par un responsable américain selon lesquels les Etats-Unis devraient s’assoir à la table des négociations avec les Iraniens et avancer telle ou telle proposition pour que l’Iran finisse par accepter,  a déclaré : « L’interlocuteur de ce type de négociation sont ceux qui agissent comme « une vache à lait ! ».

Le Leader de la Révolution islamique a souligné: Si les États-Unis retirent ses mots (menaces) et se repentent et reviennent au traité sur le nucléaire qu’ils ont violé, à partir de cela ils peuvent participer aux négociations du groupe signataire du Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC).  Sinon, il n'y aura aucune négociation à aucun niveau entre les responsables de la République islamique et les Américains, ni à New York ni ailleurs », a conclu l’Ayatollah Khamenei.

Le président iranien Hassan Rouhani se rendra à New York dans les prochains jours pour assister à l'Assemblée générale annuelle des Nations Unies.

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 1 =