L'ambassadeur d'Iran auprès de l'AIEA répond aux accusations américaines

Téhéran (IRNA)- L’Iran a critiqué l’Arabie saoudite pour avoir tenté de dissimuler ses échecs internes par la guerre et attisé les tensions, et a rejeté les accusations américaines selon lesquelles Téhéran était à l’origine des attaques contre les installations pétrolières saoudiennes.

«Il est regrettable que l'Arabie saoudite utilise la guerre et les tensions pour couvrir ses problèmes ou ses échecs internes», a déclaré lundi l'ambassadeur d'Iran aux organisations internationales à Vienne, Kazem Gharibabadi.

Le régime saoudien et ses alliés ont clairement montré qu'ils feraient tout leur possible, notamment en bombardant des enfants au Yémen et …,  pour atteindre leurs objectifs illégitimes, a-t-il ajouté.

Le représentant des États-Unis a adopté une approche illogique et stupide de la duperie maximale après l'échec de la pression dite maximale, a déclaré Gharibabadi, soulignant que les États-Unis étaient complices de la guerre au Yémen.

Le diplomate iranien a également critiqué les efforts secrets de l'Arabie saoudite pour mettre en place une centrale nucléaire, affirmant que ses efforts pour couper la voie navigable ainsi que la frontière du Qatar seraient utilisés pour décharger des déchets nucléaires.

Il a averti Riyad que «le monde ne peut tolérer aucune déviation du programme nucléaire pacifique ni laisser les armes nucléaires tomber entre les mains de terroristes».

M. Gharibabadi a appelé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à demander à plusieurs pays de s'abstenir de fournir de la technologie nucléaire à l'Arabie Saoudite, à moins que le pays adhère aux accords de garanties et lui permette un accès complet à ses installations.

Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a accusé samedi l'Iran d'être responsable des attaques de drone contre des installations pétrolières saoudiennes.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 9 =