19 sept. 2019 à 21:00
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83482534
0 Persons
Toute intervention militaire contre l'Iran mène à « une guerre sans merci» (Zarif)
Photo d'une capture d'écran prise le jeudi 19 septembre 2019 d'une interview du ministre iranien des A.E., Mohammad Javad Zarif, accordée à la chaîne américaine CNN.

Téhéran (IRNA)-Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s'exprimant à l'occasion d'un entretien exclusif avec la chaine américaine CNN, a averti sur toute frappe militaire potentielle des États-Unis ou de l'Arabie saoudite contre son pays qui finirait par déclencher une guerre «totale» dans la région.

Zarif a déclaré dans une interview à CNN que l'Iran espérait éviter le conflit (militaire) dans la région et négocier avec ses rivaux régionaux et les EAU. «Mais il est impossible de négocier avec les États-Unis à moins que Washington lève complètement les sanctions réimposées à l'Iran, dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015 dont il a quitté unilatéralement.

Selon CNN, Mohammad Javad Zarif a de nouveau rejeté la prétendue implication de Téhéran dans l'attaque contre des installations pétrolières saoudiennes, affirmant que les Houthis (Ansarallah yéménite) qui avaient revendiqué la responsabilité de l'attaque sont en mesure de mener des opérations complexes, comme celle qui a endommagé la moitié de la production pétrolière saoudienne.

Le diplomate en chef iranien a déclaré que Téhéran ne reprendrait pas les négociations avec l'administration Trump avant la levée de toutes les sanctions réimposées à l'Iran.

A la question de savoir ce que serait les conséquences d'une éventuelle frappe militaire américaine ou saoudienne contre l'Iran, Zarfi a répondu : «Toute attaque militaire conduirait à une guerre à grande échelle et que l'Arabie saoudite devrait se battre jusqu'au dernier soldat américain».

«Ma déclaration sur la défense de mon pays est très forte. Nous ne voulons pas nous engager dans un conflit militaire et je le dis sérieusement. Une réponse militaire basée sur un mensonge lié aux attaques contre l'Arabie saoudite fera beaucoup de victimes, et pourtant nous saurons défendre notre territoire et notre pays», a encore prévenu Zarif.

S'agissant du Plan global d'action commun sur le nucléaire, Zarif a rappelé que le PGAC est un accord multilatéral obtenu par les Etats-Unis, eux-mêmes. «Pourquoi devrions-nous le renégocier à nouveau? Pourquoi devons-nous commencer quelque chose qui pourrait être révoqué dans un an et demi?», s'interroge le diplomate en chef.

«La situation sera pourtant différente si les sanctions imposées illégalement sont levées. Une fois levées, nous pouvons examiner l'option de la négociation avec les Américains», a pointé Zarif.

«Ils ont tout fait pour nous faire plier et pourtant sans jamais le réussir» a déclaré Zarif avant de dire que la rationalité lui manque et qu'il revient aux Etats-Unis de revenir à la sagesse.
 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 17 =