La présence américaine à la commission du PGAC est assujettie à l’arrêt de la guerre économique (Zarif)

New York (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, interrogé par les journalistes sur la possibilité d'une présence américaine à la commission mixte du PGAC (l’accord nucléaire de 2015) a déclaré : « Une telle question n’a encore été proposée mais il est nécessaire que les États-Unis mettent fin à leur guerre économique contre l’Iran s’ils souhaitent se présenter à cette réunion soit en tant qu'invité soit membre ».

Mohammad Javad Zarif a déclaré aux journalistes à New York que Téhéran n’a reçu aucune proposition à ce sujet. « Cependant, nous avons clairement indiqué qu'il y a toujours une table de négociation et que ce sont les Américains qui l’on quitté ».

Zarif a poursuivi: « La table de négociation concerne les membres du Plan global d’action commune sur le nucléaire (PGAC) à vrai dire ceux qui remplissent leurs obligations envers le pacte.

« Les Américains ne peuvent pas continuer leur guerre économique ou leur pression maximale pour reprendre le terme utilisé par M.Trump, contre l'Iran tout en souhaitant être à la table », a conclu le Premier haut diplomate iranien.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 6 =