24 sept. 2019 à 01:48
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83488141
0 Persons
AG : le Président Rohani est arrivé à New York

NEW YORK (IRNA)- Le président de la République islamique d'Iran est arrivé lundi après-midi à l'aéroport John F. Kennedy de New York pour assister au soixante-quatorzième sommet des Nations unies et transmettre le message de paix du peuple iranien au monde dans le cadre de son initiative de la paix de Hormuz.

Outre son discours attendu à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, Hassan Rohani doit rencontrer plusieurs chefs d’Etat ou Premiers ministres en marge du sommet à New York.

S’exprimant à l’aéroport de Mehrabad, avant de quitter Téhéran pour New York, Hassan Rohani a déclaré: « Cette réunion une bonne occasion d'aborder les actes injustes et cruels dont fait aujourd’hui l’objet la nation iranienne, ainsi que les problèmes complexes auxquels notre région est confrontée. « C’est une bonne occasion pour les expliquer aux peuples et aux pays du monde », a-t-il réitéré.

Évoquant la multiplication par les États-Unis des sanctions qui sont d’ailleurs répétitives, visant les instances iraniennes, Hassan Rohani a ajouté: « Il est clair que les sanctions et les pressions maximales n’ont pu rien faire. Notre pays a su résister pendant un an et demi. Et pourtant le rythme de la reprise économique s'est quelque peu amélioré ces derniers mois, ce qui montre que nous sommes en mesure de bien faire face aux sanctions », s’est félicité le Président.

S’attardant sur les dernières évolutions dans la région, en particulier les récentes attaques contre les installations pétrolières saoudiennes d’Aramco, M.Rohani a déclaré : « Le fait qu’ils ont passé un contrat avec l’Arabie saoudite pour apporter des systèmes de défense dans la région qui coûtent des milliards de dollars, montre clairement que les Américains poursuivent d’autres objectifs, et tout ces bruits ne visent qu’à renforcer leur présence dans la région ».

Le président iranien évoquant son intention pour dévoiler à l’AG de l’Onu une initiative de paix en faveur de la sécurité régionale a ajouté : « Ce plan plaide pour une coopération collective dans la région du golfe Persique. Nous souhaitons que tous les pays de la région se rejoignent à ce projet. Ce plan qui sera dévoilé à l’ONU, ne se limite pas aux questions sécuritaires. Il aborde également d’autres questions dont l’économie mais sera axé sur les questions sécuritaires ».

Quant à son plan qui s'appelle « Initiative d’Hormuz pour la paix »,  Rohani a déclaré qu’il plaidera à l’ONU pour une coalition baptisée « Espoir » qui vient des lettres initiales du dit plan (Initiative Hormuz Peace)  pour former un « HOPE ».

La coalition s’appelle donc « Coalition de l’espoir » et tous les États riverains du golfe persique et la région d’Hormuz sont invités à y participer pour assurer via une coopération multilatérale la sécurité régionale.

Comme le plan n’a pas encore été dévoilé, les réactions sont attendues. Quant aux Américains, ils se sont dits, dans leur première réaction, curieux de savoir ce que propose ce plan et ouverts pour en examiner les détails, a encore fait savoir Hassan Rohani.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 3 =