L'initiative de «La Paix d’Hormuz », une action sérieuse pour la coopération de l'ONU en faveur de la sécurité régionale, estime le président Rohani

Téhéran (IRNA)- Le président iranien Hassan Rohani, lors d'une rencontre mercredi à New York avec le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a décrit l'initiative de «La Paix d’Hormuz »comme une action sérieuse pour la coopération des Nations Unies dans le renforcement de la sécurité régionale.

Lors de la rencontre, le président iranien a critiqué le silence et l'inaction des Nations Unies face au terrorisme économique de l'administration américaine contre le peuple iranien, ainsi que les crimes des régimes sionistes dans la région.

La nation iranienne surmontera ces problèmes, mais le silence des Nations Unies à l'égard des actions d'un gouvernement agressif qui commettent tous ces crimes contre une nation en utilisant le terrorisme économique restera dans les mémoires, a ajouté le président.

A propos de la situation fragile de la région, le président a déclaré: «Aujourd'hui, la Palestine traverse une période difficile et le régime sioniste commet des actes d'agression contre la Palestine, la Syrie, le Liban et l'Irak mais les Nations Unis sont silencieuses face à ces crimes».

«Cette approche doit être changée et cette importante organisation internationale doit assumer ses responsabilités», a-t-il déclaré

Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué les positions constructives de l'Iran et son aide efficace à M. Geir O. Pedersen, son envoyé spécial pour la Syrie, pour avoir formé le Comité constitutionnel syrien et participé au processus d'Astana, disant que de bons développements avaient également été réalisés au Yémen.

L'ONU soutient pleinement le Plan d'action global conjoint (JCPOA), a-t-il déclaré, ajoutant que «le JCPOA est plus qu'un simple accord, car il fait partie d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies».

Il a également apprécié les efforts déployés par l'Iran pour résoudre les problèmes syriens et yéménites, et a souligné que la coopération entre l'ONU et l'Iran devrait se développer.

M. Guterres a ensuite salué l'initiative d'Hormuz du président Rohani.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 0 =