Araqchi critique l'action inhumaine des Etats-Unis

Téhéran(IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Araqchi, a vivement critique l'action inhumaine des Etats-Unis d'avoir interdit à Zarif de rendre visite à l'ambassadeur iranien aux Nations Unies, Majid Takht-Ravanchi, hospitalisé dans un hôpital à New York.

L’hôpital est situé à l’extérieur du quartier général de l’ONU et l’administration américaine a déjà empêché le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif de se rendre en dehors de la zone.

En réaction à cette décision, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Araqchi, qui a longtemps travaillé avec Takht-Ravanchi, en particulier quand ils étaient tous deux membres de l’équipe de négociation nucléaire de l’Iran, a déclaré dans un message sur son compte Instagram que son ami va bientôt se remettre et sortir de l'hôpital, mais la «honte» est ce qui restera pour l'administration américaine.

Les États-Unis ont annoncé des restrictions à la circulation de Zarif en juillet, alors qu'il se trouvait à New York pour participer à une réunion de l'ONU.

Cela vient du fait que les États-Unis, en tant qu'hôte du siège de l'ONU, sont tenus par le droit international de fournir aux envoyés de tous les membres de l'ONU un terrain approprié pour participer aux réunions de l'ONU.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 11 =