L'adhésion à l'Eurasie facilite la connexion à l'économie mondiale (Rohani)

Téhéran (IRNA)- « La croissance et la puissance de l'économie du pays ne se réalise que lorsqu’elle peut être concurrentiel à l'échelle mondiale », a déclaré lundi le Président Hassan Rohani avant de quitter Téhéran pour Erevan, ajoutant que l'adhésion de l’Iran à l’Union économique eurasiatique (UEEA) faciliterait la connexion à l’économie mondiale.

S’exprimant lundi soir à l’aéroport de Mehrabad de Téhéran, le président Hassan Rohani a déclaré lundi avant de se rendre à Erevan, la capitale arménienne,  que cette visite aurait lieu à l'invitation du Premier ministre arménien pour le sommet de l'Union économique eurasienne (UEEA).

La première phase d'adhésion à l'Union eurasienne sera réalisée en novembre. En fait, notre zone de libre-échange avec la région eurasienne est en train d'être établie pour des marchandises précises et les futurs pas seront franchis à cette fin », a ajouté le Président.

 « L'adhésion à l'Union économique eurasiatique est une bonne occasion pour les hommes et femmes d'affaires des secteurs public et non gouvernemental de saisir l'opportunité de commercer avec les pays membres de l’UEEA. Bien entendu, la connexion à ces pays ouvre la voie à la connexion avec d’autres économies et d’autres régions, car elles sont liées à celles des autres pays », a poursuivi Hassan Rohani.

S’attardant sur le fait que l’Iran adhère pour la première fois à une union économique régionale, Rohani a déclaré : «  Bien sûr, l'adhésion de l’Iran à l'ECO a été faite avant la révolution islamique et a  connu certains changements après la révolution, mais cette union est la première dans laquelle nous entrons ».

La situation géographique de l'Iran est une bénédiction pour la région

Évoquant les sanctions cruelles imposées par les États-Unis contre le peuple iranien, le Président a déclaré: « L'adhésion économique à l'UEEA constitue une étape très importante, au moment où les Américains cherchent cruellement à imposer des sanctions au peuple iranien et au commerce mondial ».

 « La région eurasienne compte 180 millions d'habitants et l’Iran avec  ses 80 millions d'habitants, peut rétablir une relation très importante avec l’Union », a insisté Rohani avant de s’attarder sur la situation géographiques de son pays qui offre, grâce à ses ports situés au nord et au sud, des conditions privilégies pour le transit depuis le golfe Persique jusqu’à la mer Noire et en même temps depuis le golfe Persique vers la Méditerranée.

Réunions et discussions bilatérales avec les pays eurasiens

Le Président Rohani a également parlé de ses visites bilatérales prévues en marge du sommet de l’UAAE en Arménie. En plus d'assister au sommet, nous aurons des entretiens bilatéraux avec la plupart des pays présents au rendez-vous.

Hassan Rohani doit également rencontrer le Premier ministre arménien.

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 5 =