Développement des relations avec les pays asiatiques, une « priorité » pour l’Iran

Téhéran (IRNA) - Le président iranien s’attardant sur le fait que le développement des relations avec les pays asiatiques constitue une priorité pour la politique étrangère de l’Iran, a déclaré que Singapour occupait une place particulière auprès de Téhéran compte tenu de son haut potentiel commercial et économique.

Hassan Rohani qui a rencontré le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong, ce mardi 1 er octobre à Erevan en Arménie, en marge du sommet de l’Union économique eurasienne (UEEA),  a qualifié de « positives » et « constructives » les relations entre les deux pays , affirmant que les liens économiques Téhéran- Kuala Lumpur, n’étaient pas à la mesures des potentiels existants et que des efforts devraient être déployés pour les élargir et amener le volume des échanges commerciaux au niveau souhaité.

Evoquant les coopérations iraniennes et Singapouriennes avec l’Union économique eurasienne, Hassan Rohani a ajouté : « Cette coopération peut être une bonne occasion de développer des relations bilatérales, en particulier dans le domaine économique ».

Evoquant toujours lors de cette rencontre son plan de Paix d’Hormuz, le Président Rohani a réitéré sur le fait que pour Téhéran les problèmes de la région devraient être résolus par le dialogue politique et que les approches militaires restent stériles. »

Rouhani a noté que la République islamique d'Iran avait « une expérience précieuse » dans la lutte contre les stupéfiants et le crime organisé et était prête à coopérer dans la lutte contre les groupes terroristes dans la région.

Singapour pour le développement des relations bilatérales avec Téhéran

Pour sa part le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, a déclaré que les relations entre les deux pays avaient toujours été « amicales et constructives », mais que le volume des relations économiques entre les deux pays a diminué, « ce que nous souhaitons compenser », a-t-il poursuivi.

Insistant sur le fait que son pays exige le respect intégral par tous les pays du droit international et des  obligations, le Premier ministre singapourien a déploré un échec dans la pleine mise en œuvre de l'accord nucléaire signé entre l’Iran et la communauté internationale. Il a souhaité que les parties engagées dans le pacte multilatéral s'acquittent de leurs obligations.

« Singapour souhaite développer ses relations bilatérales avec Téhéran », a conclu Lee Hsien Loong.

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 0 =