7 oct. 2019 à 00:17
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83506124
0 Persons
Découvrir l’Iran : un groupe de 55 motards français franchit la frontière de Bazargan
Les images des femmes tourists à moto en Iran

Urmia (IRNA)- « Un groupe de 55 motocyclistes est arrivé en Iran par la frontière de Bazargan », annonce le directeur du Développement touristique de la zone franche de Makou au nord-ouest de l’Iran.

« Après un séjour de 24 heure dans la ville frontalière de Makou au nord-ouest et de visites des bâtiments historiques de la région, le groupe touristiques français va poursuivre son trajet en moto », a confié à l’IRNA, le directeur du Développement touristique de la zone franche de Makou, Mahdi Abdollah Zadeh.

Au menu un parcours magnifique émaillé de petites et grandes villes et villages de caractère.

Ces professionnels touristes à moto auront le plaisir de découvrir, via leur grand circuit en Iran, les villes Urmia, Saqqez, Hamedan, Arak, Ispahan, Yasouj et Chiraz.

« Entré en Iran à l’initiative de l’Association des Touristes de Nature, le groupe séjournera pour dix jours dans le pays et le quittera ensuite par la frontière de Bazargan », a-t-il ajouté.

Cette photo d’archives montre un groupe de motocyclistes français accueilli à Ispahan au centre de l’Iran en septembre 2019.

La ville de Makou est située au nord-ouest de l’Iran dans la province d’Azerbaïdjan occidental. Construite dans une vallée, traversée par le fleuve Zanzibar, elle bénéficie d’un emplacement naturel exceptionnel. Proche de la Turquie et de l’Irak, cette zone franche est spécialisée dans l’agroalimentaire et des secteurs de l’électronique et de la biotechnologie. Makou possède une civilisation riche et des monuments historiques. De nombreuses attractions culturelles et naturelles font de cette région un des principaux centres touristiques. L’industrie est développée et les conditions météorologiques appropriées favorisent la végétation et agriculture.

La frontière de Bazargan, située à environ 20 kilomètres à l'ouest de Makou, constitue un point clé d'entrée et de sortie pour les passagers: plus de 9 000 voyageurs étrangers sont entrés dans le pays via ce point de passage depuis le début de l'année iranienne (A compter de 21 mars).

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 0 =